Tour de Lyon en zones controlées

N’ayant pas été formé dans un grand aérodrome d’une grande agglomération, mon expérience en passage de zones contrôlées est assez faible pour moi.

Question radio, j’ai eu une expérience sur des grands aéroports comme aux Antilles, Pointe à Pitre par exemple, mais c’est quand même moins le bordel que la région Rhône Alpes où il y a plus de zones CTR et TMA enchevêtrées au km2.

Ok, certains pilotes me diraient que je pourrai passer outre ces zones, en navigant au-dessus ou en dessous et ce sans faire de radio et sans transpondeur.

Mais bon, ayant une machine me permettant d’être libre comme l’air, autant pourvoir traverser la France sans me poser ce  genre question et faire en fonction comme je le sens et surtout comme le vol le nécessite ou pas.

 

Alors, pour bien faire les choses, petit vol en duo avec Jérémie de mise en pratique : un tour de Lyon en passant par les zones contrôlées.

 

Déjà, ouf ! Ma préparation au sol est ok ! Validée par Jérémie : je ne me suis pas trompé 🙂

 

Texan ready.

Décollage de Belleville.

Passage verticale et Direction le sud, en contournant Lyon par l’est.

Quel bordel il y a sur l’autoroute même un lundi matin ! Ah ce qu’on est bien là-haut !

 

On reste entre 2000 et 2300ft ; surtout ne pas rentrer dans la TMA qui commence à 2500ft.

Le colibri trace. La 1ère zone arrive.

 

Quelques minutes avant le point Novembre, on contacte le service de contrôle.

On passe de zone en zone.

On veille à respecter l’altitude.

Un petit moment d’attente.

Le contrôleur va-t-il nous donner une autorisation de transit ? ou va-t-on devoir faire des 360° d’attente ?

Et si 360°, où les fait-on sans gêner les riverains ?

Et si 360°, question sécurité ? il faut toujours voir une bande de terrain pour atterrir… mais là, la densité d’habitation est de plus en plus élevée

Et si 360°, on ne sera pas tout seul dans la boucle ? va falloir bien regarder dehors !

 

« XRay, XRay, arrivé au point Novembre, vous ne pénétrez pas. Attendez mon rappel »

« Lyon Tour, on patientera au Point novembre, XRay XRay »

 

… moment de solitude pendant que notre destrier galope.

Le point Novembre arrive et là, tu te dis que ce serait bien de ralentir la cadence : on ne sait jamais, s’il ne ne nous rappelle pas avant le point Novembre ^^^

 

Ah ben non, il nous surveille le gars !

« Xray, Xray, Transit approuvé par Novembre Whisky, transpondeur 1212, rappelez verticale Bron »

« Transpondeur 1212, on entre par NW, transpondeur 1212, on rappelle verticale Bron, Lyon Tour »

Et c’est reparti…gazgazz !

mais finalement, je ralenti la cadence car le vent annoncé arrive, ça chahute… allez, on va croiser à un petit 170km/h.

Que c’est beau Lyon… avec ses Tours, le Crayon et sa copine la Gomme.

Fourvière, la Saône, le Rhône, l’Isle Barbe.

Tiens les collègues bossent là en ce lundi.

Je suis bien mieux ici dans les airs ! 😀

 

« Xray, Xray, vous avez un trafic convergeant 200ft plus bas… » … euh, je vois rien, tu vois quelque chose ? nada…

« Xray, Xray, un Cessna au décollage, montée initiale … convergeant… »… euh « visuel… «  mais est-ce bien celui-ci? Oui ! « Visuel »

« bla bla, un ULM 3 axes  en approche verticale 2200ft , maintenez altitude et rappelez en début vent arrière… »… ouh mais où qu’il est donc cet avion ‘balabla’ ?!? ah oui,  il vient de tourner juste à nos 3h 🙂

Ah oui, je vois l’interêt des vols de perfectionnement : maintenir sa vitesse et son palier.

 

‘’Ayé, on arrive en sortie de zone au point Sierra Alpha’’

Tiens où est Corbas ? Oui là, ah j’en ai fait des tours de planeurs ici !

Il doit y avoir de l’activité Parachutisme alors vigilance, on ne va pas dessus…

 

« Didier, contournes bien Feyzin… » tu m’étonnes cela ferait mauvais effet d’être accueilli par la maréchaussée à l’atterrissage,  non merci !

 

Au revoir Mr le Contrôleur :  « Bonne journée » et on repasse sur la fréquence radio poubelle.

Virage à 90° par la droite avec une superbe vue sur Lyon et on entame notre remontée vers le nord direction le Beaujolais en contournant Lyon par l’ouest.

 

Verticale sur l’aérodrome de Brindas : je repère les lieux pour un prochain appontage. 😉

On remet les watts pour passer la montagne … Villefranche se devine au loin.

« tu vois la carrière ?… tu n’y vas pas, zone interdite »… Ok, j’ai bien repéré sur la carte.

Un avion avec un pilote d’une voix de ouf genre « Captain speaking » s’annonce dans le circuit …. quel calme ! au punaise, je me demande comment les personnes nous entendent ?

On dit au revoir à Villefranche.

3800 ft, on réduit les tours et on se laisse descendre, Belleville est en visu au loin.

Euh, c’est bizarre, on ne se trainerait pas un peu par hasard ?

Confirmation sur le Skydemon : le vent à bien tourné. Effectivement :165Km/h sol alors qu’on croise à 190km/h.

Tour de piste… Attéro.

Parking, Magnéto off.

 

Bilan : 56 min de pur plaisir !

Et en duo, le stress est mieux géré !

Merci à Jérémie, mon sac à sable du jour, d’avoir pris ces quelques photos de ce périple en zones contrôlées car il n’est pas possible d’avoir le regard ailleurs qu’à l’extérieur de la machine surtout quand tu croises à 200km/h.

Je vais refaire ce tour de Lyon en solo et après, on s’attaque à se poser à l’aéroport de Lyon-Bron !

No comments
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité