Tout comme un rayon de soleil ne peut pas se sĂ©parer du soleil, et une vague ne peut pas se sĂ©parer de l’ocĂ©an, nous ne pouvons pas nous sĂ©parer l’un de l’autre. Nous faisons tous partie d’un vaste ocĂ©an d’amour, d’un esprit divin indivisible.

Oh lĂ  lĂ  qu’est q’un pilote peut en dire des conneries : il fait juste corps avec sa machine !

Quelle beauté ces rayons du soleil de fin de journée !

No comments
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *